Petit florilège d'anecdotes !

  • 0
    Com.
Il est amusant de constater parfois qu'une leçon de catéchisme bien apprise profite parfois autant aux parents qu'aux enfants. Ce sont les parents eux-mêmes qui nous rapportent comment leurs enfants savent parfois les rappeler à leurs devoirs religieux. Petit florilège d'anecdotes...
Une maman nous  révèle aujourd'hui que, depuis que leur enfant est élève à Holy Cross, ils font la prière en famille tous les soirs. C'est l'enfant lui-même qui l'exige !
Un autre enfant, montant dans un taxi avec sa mère, fait son signe de croix et entame une prière: "Ben oui, Maman, on ne monte jamais en voiture sans faire la prière de la route ! C'est des coups à faire des accidents, enfin !"
Une autre maman a découvert l'existence du Purgatoire. C'est sa fille qui le lui a expliqué. Depuis, la maman interroge souvent sa conscience... et fait de très beaux efforts de vie chrétienne ! Quant à sa fille, elle saura un jour affronter les protestants...
Cette autre élève, plus théologique, expliquait à sa mère qu'il existe deux enfers: "Eh oui, maman, quand on dit que Jésus est descendu aux enfers, il n'est pas allé voir le diable !"
Jusqu'à la modestie : ce n'est pourtant pas dans nos habitudes d'insister lourdement sur le sujet du vêtement, selon le principe missionnaire bien connu qu'il faut accueillir les gens tels qu'ils sont pour les attirer à la Foi. Mais, chez les enfants, l'apprentissage de la Foi passe comme automatiquement dans la pratique. Une Maman s'apprêtait un jour à sortir faire ses courses dans une tenue un peu légère : "Mais enfin, Maman, tu ne vas quand même pas sortir en pyjama ! C'est offenser le Bon Dieu !"
Un autre jour, un enfant, sans doute pour un devoir à rendre ou une visite à l'infirmerie, n'avait pas assisté au chapelet quotidien avec ses camarades. Lorsque sa mère vint donc le chercher à l'heure des mamans, il déclara naturellement : "Attends, maman ! je ne peux pas quitter l'école sans avoir dit mon chapelet !" Il se rendit immédiatement à la chapelle, et la maman dut attendre tout le temps que son petit garçon dise tout son chapelet tout seul ! Pensez-vous qu'elle s'impatienta ? Pas du tout ! Dès le lendemain, elle félicitait les Sœurs: "Depuis qu'ils sont dans votre école, nos enfants savent prier !"

Le nouveau Supérieur de District est accueilli chez les Maasaï

  • 0
    Com.
Le nouveau Supérieur du District d'Afrique est M. l'abbé Henry WUILLOUD, prêtre suisse. Digne fils de son Helvétie natale, il aime la montagne et la belle musique suisse, avec son fameux "youtse", semblable au "yodel" tyrolien.
Il est venu visiter la mission du Kenya au mois de mars. Outre la joie de découvrir notre belle mission et son école, nous avons emmené notre abbé à la découverte du peuple Maasaï dans les campagnes environnantes de Nairobi. Deux heures de voiture, par les routes puis pas les chemins. Puis encore une petite heure de marche à travers les collines, et nous voici dans un petit village Maasaï, où le chef, avec ses femmes et ses enfants, mais aussi ses ânes, ses poules et surtout ses vaches, nous accueille avec un mets de choix : un agneau fraîchement braisé au feu de bois !
Il est bien rare de rencontrer un prêtre pour ce peuple tellement attaché à sa culture et tellement éloigné des choses de la Foi. Toutefois, notre visite laissera ses souvenirs car, grâce à l'abbé Wuilloud, les enfants Masaaï ont appris à "yodler" dans les verts pâturages de leur collines !!!

Les travaux continuent !

  • 0
    Com.


Tandis que les élèves ont pris possession des six salles de classes dans l'aile nord du nouveau bâtiment, les travaux continuent dans l'aile sud. Eh oui ! Ce n'est pas fini ! Au premier étage, il reste encore à aménager une septième salle de classe, un bureau et une salle des professeurs. Au deuxième étage, il faut aménager un appartement pour nos trois chères Sœurs qui font encore du camping dans une salle provisoire au rez-de-chaussée. Et surtout, il faut encore faire les crépis et peintures extérieures.
Notre contremaître Monsieur Joseph est toujours à l'oeuvre ! Avec toutefois une équipe plus réduite d'ouvriers ! Le travail continue, et chaque jour apporte son lot de difficultés et de récompenses !


Remise de prix

  • 0
    Com.
Photo de l'école, autour de l'abbé N. Pfluger

Durant le mois de février, nous avons reçu la visite de l'abbé Niklaus PFLUGER, Premier Assistant Général de la Fraternité Saint Pie X. Ce fut l'occasion d'une belle photo devant le nouveau bâtiment de l'école ! Voici donc la belle famille de Holy Cross Academy: les 12 enseignants et leurs 130 élèves, sous le regard attentif des Pères, Frère et Sœurs !

Quelques jours plus tard, avant les trois jours de congé du milieu de trimestre, a eu lieu la proclamation des résultats scolaires, avec une petite remise de prix pour les meilleurs élèves !


Madame la Directrice au milieu des élèves

Madame la Directrice remet un prix à une jeune élève

Le bonheur d'apprendre

  • 1
    Com.
Mr Josaphat enseignant la classe 4
Que c'est agréable d'étudier dans les nouvelles salles de classes de l'école Holy Cross Academy ! Que les enfants sont heureux ! Leur bonheur se lit sur leur visage !
Chaque jour, l'école ouvre ses portes à 7h00 et les instituteurs sont déjà là pour aider les élèves à réviser leurs leçons. Pendant ce temps, les plus pieux assistent à la messe basse du matin. A 8h00, a lieu le rassemblement et la prière du matin. Puis les cours commencent. Un thé kényan est servi durant la pause de 10h, puis les cours continuent jusqu'à midi. Durant le déjeuner, les sœurs encadrent les enfants et leur apprennent à bien se tenir à table. Le repas a lieu en silence, tandis qu'on écoute de la belle musique. Les sœurs font jouer les enfants durant la longue récréation de midi. Les cours reprennent de 14h à 16h. Enfin, les plus grands restent jusqu'à 17h30 pour étudier leurs leçons sous le regard attentif de leurs enseignants.


Mademoiselle Millicent enseigne la Classe 1

Les élèves de Classe 6 montrent le bon exemple !

Nouvelle année scolaire : haut les cœurs !

  • 2
    Com.
Mme la Directrice
Le 4 janvier 2017, a débuté une nouvelle année scolaire au Kenya. L'école Holy Cross Academy a ouvert la sixième classe de primaire. Eh oui, au Kenya, le primaire dure 8 ans ; si Dieu veut, nous ouvrirons donc la classe 7 en 2018, puis enfin la classe 8 en 2019. Les six classes de primaire actuelles s'installent donc dans les six salles du nouveau bâtiment.
Cette nouvelle année scolaire marque aussi un changement dans le management de l'école. Depuis sa fondation en 2013 et ses 20 élèves d'alors, Holy Cross Academy n'a pas cessé de grandir, jusqu'à 90 élèves à la fin de l'année 2016. Aujourd'hui, l'école compte 130 élèves. Son statut de petite école est désormais révolu; il s'agit maintenant d'une école de taille moyenne.
Mme Pamela, la nouvelle Directrice, est une enseignante de grande expérience. Durant les 16 dernières années, elle a dirigé une école catholique de Donholm, réputatée parmi les meilleures du Kenya.
Elle est assistée dans sa charge par un vice-directeur, Mr Josaphat, et par sept autres enseignants. Ainsi, trois maîtresses s'occupent de la maternelle, et sont assistées par quelques stagiaires qui continuent leurs études en alternance. Et six instituteurs enseignent l'école primaire, chacun selon ses compétences particulières.
Enfin, l'uniforme beige et marron que vous avez vu jusqu'à présent sur les photos sera désormais remplacé par une chemise jaune, un short ou jupe rouge et la veste grise aux armes de l'école.
Nouvelle année, nouveaux élèves, nouveaux professeurs, nouvelle direction, nouvel uniforme, nouveau bâtiment ! Holy Cross Academy se prépare à devenir une école de haut standard !
A tous, nous vous souhaitons une bonne et fructueuse année 2017 !


Le corps enseignant de Holy Cross Academy

Joyeux Noël !

  • 0
    Com.

Tous les Pères, Frère et Sœurs
de la Fraternité Saint Pie X au Kenya
vous souhaitent une
Sainte et Joyeuse Fête de Noël !
Ils vous présentent tous leurs meilleurs vœux,
vœux qu'ils appuient de leur prière au Saint Enfant de la Crèche!

Merci à Tous !

  • 0
    Com.
A la fin de cette année 2016, nous tenons à dire un grand merci à tous ceux qui nous ont aidés à porter à bien le projet de l'école Holy Cross Academy.

Vous avez été nombreux à répondre à notre appel, et certains d'entre vous ont été particulièrement généreux, tant au Kenya que dans de nombreux autres pays.

Grâce à vous, nous avons presque achevé la construction de l'école. Il reste encore à aménager la petite aile du bâtiment, ce qui sera le travail du premier trimestre 2017. Mais le gros du travail est désormais derrière nous, alors qu'il y a seulement un an, nous nous demandions encore comment faire !

Ce succès, que nous souhaitons partager avec vous, relève proprement du miracle ! C'est à votre générosité que nous le devons. Merci à tous ceux qui nous ont soutenus par leurs dons ! Merci à tous ceux qui ont prié et prient encore pour la Mission du Kenya ! Merci aussi à tous ceux qui nous ont simplement apporté leur amicale sympathie et nous l'ont si souvent manifestée de diverses manières lorsqu'ils recevaient nos lettres et nos photos ! Votre soutien spirituel, financier ou simplement amical nous ont été précieux pour persévérer dans ce projet !

Notre reconnaissance s'élève par-dessus tout à Saint Joseph. Le 1er mai dernier, nous avons mis notre chantier sous son patronage et sa protection. Nous avions poussé l'audace jusqu'à mettre sa statue à la place du Sacré-Cœur ! Saint Joseph nous a exaucés au-delà même de nos espérances : nous lui rendons aujourd'hui hommage !



Prises d'habit chez les Sœurs Missionnaires (suite)

  • 0
    Com.

Voici quelques photos supplémentaires de la cérémonie des vœux de religion et prises d'habit chez les Sœurs Missionnaires de Jésus et Marie, le 21 novembre dernier.






Les travaux de l'école

  • 0
    Com.


Un grand merci à tous les bienfaiteurs qui soutiennent financièrement le projet de l'école Holy Cross Academy. Les fidèles du Kenya ne sont pas en reste, puisqu'ils se sont mobilisés et ont apporté une contribution très honorable au mois de novembre.

Les travaux avancent à vive allure, de sorte que nous pourrons ouvrir six salles de classes pour la nouvelle année scolaire qui ouvre en janvier 2017. Les effectifs de l'école devraient grandir considérablement : l'année 2016 s'est terminée avec 91 élèves, l'année 2017 devrait recevoir entre 120 et 150 élèves, qui seront encadrés par 9 enseignants.

Vous pouvez encore soutenir le projet par vos dons. Vous pouvez aussi aider à la scolarité des enfants les plus démunis. Faites-nous connaître votre choix, à votre bon cœur !